Et si nous parlions ensemble de … scatologie ?

Comment en est-on arrivé là dans notre société ?

Je découvre un jeu sur tablettes et téléphones où un animal se vide de ses excréments et meurt quand il mange un champignon empoisonné.

Puis un second, un jeu où un homme balance ses déjections du haut de la chambre d’un hôtel pour faire glisser en contrebas des clients dans une piscine.

Ces jeux, ce sont des YouTuber qui en parlent le mieux, il en ont même faits leur spécialité en les commentant dans des vidéos qui réalisent des millions de vues. Leur public : Les ados et les enfants.

Des millions de jeunes sont donc hypnotisés par des jeux scatos pixelisées.

TOUT… VA… BIEN…

Comment notre société frôle t’elle à ce point le gouffre du néant intellectuel pour trouver un sens ludique à notre matière fécale ?

J’en viens à me dire que le stade anal de la théorie freudienne demanderait peut-être une petite mise à jour.

Mais le sujet plus profond n’est-il pas notre rejet de l’ennui ? Nous ne savons plus nous ennuyer, et nos enfants encore moins. Alors ils consomment, dans ce cas vite et mal.

Comme le dit la psychothérapeute Odille Chabrillac, l’ennui c’est l’espace de réflexion qui permet d’équilibrer notre vie souvent menée “en apnée”.

” La grande nouveauté de notre temps, explique le psychiatre et psychanalyste Serge Hefez, auteur notamment d’Antimanuel de psychologie (Bréal, 2009), c’est qu’au lieu d’hériter de notre identité, nous nous retrouvons sommés de la choisir. Ce choix est constant, intense et douloureux… “. (extrait psychologies magazine).

Savoir choisir, d’un simple jeu à son identité, le processus est au fond le même. Et pour prendre le temps de choisir, s’ennuyer un peu ne peut avoir que du bon.

Evitons d’avoir de la m**** dans la tête.

Sur le site “languefrancaise.net” la définition de l’expression familière “avoir de la merde dans la tête” signifie : Être idiot, peu intelligent, peu perspicace.

“Ne pas choisir, c’est encore choisir” J.P Sartre.

Pour lire d’autres articles, https://www.genesyou.com/blog/